Notre histoire

Maison de Bob

Histoire des AA

La naissance des AA remonte à 1935, à Akron, en Ohio, et résulte de la rencontre de Bill W., un agent de change de New York, avec le Dr Bob S., un chirurgien d’Akron. Tous les deux avaient un passé d’alcooliques irrécupérables.

La rencontre avec Bill eut des effets immédiats sur le Dr Bob : cette fois, il se trouvait face à un compagnon d’infortune qui s’en était sorti. C’est par Bill qu’il apprend, entre autres, que  l’alcoolisme est une maladie de l’esprit, des émotions et du corps.

Le 10 juin 1935, le Dr Bob prit son dernier verre d’alcool. C’est cette date qui a été retenue officiellement pour marquer le début du mouvement Alcooliques Anonymes.

En effet, les deux hommes se mirent aussitôt au travail auprès d’alcooliques de l’hôpital d’Akron. On n’avait pas encore lancé le nom des Alcooliques Anonymes, mais ils formaient déjà le noyau du premier groupe des AA.

À l’automne de 1935, un deuxième groupe prenait lentement forme à New York. Un troisième voyait le jour à Cleveland en 1939…

Au début de l’année 1939, le Mouvement publiait son manuel de base : « Les Alcooliques Anonymes ». Le texte, écrit par Bill, exposait la philosophie et les méthodes des AA, dont l’essentiel se retrouve résumé en Douze Étapes maintenant bien connues.

En 1950, on pouvait compter un peu partout dans le monde 100.000 alcooliques rétablis. À partir de ce moment, le mouvement des AA connut un développement rapide par la formation de groupes autonomes.

En 1960, l’écrivain français, Joseph Kessel, par son ouvrage « Avec les Alcooliques Anonymes », un reportage sur les AA aux États-Unis, a contribué à les faire connaître en France et en Europe.

Depuis les années 70, le mouvement a réellement pris une dimension mondiale, manifestant ainsi que le mode de vie des AA peut aujourd’hui s’affranchir de toute frontière raciale, religieuse ou linguistique.

Ce mouvement, né en 1935 aux Etats Unis, s’est développé jusqu’à être présent dans 162 pays et plus de 100 000 groupes…

Le premier groupe AA s’est ouvert à Paris en 1960. Actuellement, plus de 600 groupes  se réunissent régulièrement en France dont 17 pour la région Poitou Charentes dont 2 Anglophones.