77 ans d’abstinence rassemblée

3 potes dans la vie, 3 amis dans le programme : une belle histoire … la leur

Il était une fois 3 jeunes hommes : Bernard, Michel et Thierry. La vie les a fait se rencontrer autour d’un point commun : une envie naturelle de donner du temps pour aider les autres, cela a pu se faire par du volontariat au coeur d’une association : belle idée ! Leur trio a tout de suite été soudé par une véritable amitié : mêmes goûts, même sens de l’humour, même désir de croquer la vie. Ils ont partagé avec intensité des moments importants : des weekends, des fêtes, des vacances ensemble … bref des amis inséparables, des potes quoi !

Pendant plus de 10 ans, ils ont bien fêté la vie, leur amitié, les coups durs, les moments drôles à coups de whisky, de rhum, de vin et de vodka et de tout ce qui se buvait avec de l’alcool dedans … De fête en fête, de gueule de bois en gueule de bois … l’alcool a pris le dessus sur chacune de leur vie en l’écorchant : perte de boulot, ennui de santé, dissolution de mariage … Plus rien n’allait vraiment bien pour chacun, ils se doutaient bien que l’alcool en était une des raisons, Michel a même dit un soir d’interrogation commune « On doit être alcoolique puisqu’on boit trop ! ».

Après de multiples péripéties, de multiples tentatives pour arrêter l’alcool « demain, je le jure, j’arrête ! » l’un d’eux, Thierry part pour l’Angleterre en pleine séparation, en pleine déprime. Il en revient broyé. Il achète une dernière canette qu’il ne boit pas et arrête de boire tout seul. Pendant une semaine, il traîne son chagrin, sa carcasse, sans alcool il est perdu totalement ! Il se laisse convaincre par une de ses amies qui lui conseille Alcooliques Anonymes, il y va un mardi à Pavillons-sous-bois. Il y découvre la chaleur des amis, le programme et c’est là qu’il se rend compte qu’il y a une solution. Son sentiment d’errance disparait, maintenant il sait où il doit aller, ce qu’il doit faire. Il va voir l’ami Bernard et lui raconte la réunion, l’espoir qu’il y a rencontré. Il lui montre le carton blanc (jaune aujourd’hui), il lui dit qu’il a trouvé le chemin d’une abstinence. Bernard lit ce carton, le mot Dieu le fait frémir. Il est pire que méfiant, il est véritablement inquiet pour Thierry. Sa décision est prise : il veut, il doit sortir son ami de cette secte ! Investi de cette mission, il accompagne le mardi suivant Thierry à la réunion de Pavillon-sous-Bois… la réunion débute, il écoute, il voit, il comprend ce que lui a raconté Thierry. Lorsque vient son tour de parler, arrive l’évidence « Bonjour, je m’appelle Bernard, je suis alcoolique ». L’abstinence du 2ème compère avait débuté ! l’amitié du trio continue malgré tout, les bulles des boissons au bar ne sont pas les mêmes : celles de l’eau gazeuse pour les 2, celle de la bière pour le troisième ! Le premier anniversaire du duo est programmé, Michel, forcément invité, aimerait ne pas y aller … mais par amitié, il y va, il reste malgré une véritable envie de fuir : 2 bougies d’un an, celles de Thierry et de Bernard et François qui fêtait ses 18 ans. Michel à Pavillons-sous-Bois au coeur de la réunion d’anniversaire, découvre la joie, les sourires, des gens heureux. Très mal à l’aise au début, il se laisse prendre par les partages, l’ambiance et le groupe et quand arrive son tour de parler, c’est la gorge serrée qu’il déclare « Je m’appelle Michel, je suis alcoolique … » et voilà le naissance de l’abstinence du 3ème larron.

Leur Aamitié a continué et enrichi leur amitiés sans poser de problème.

Une belle histoire comme il peut en exister dans notre mouvement

Article paru dans « Le big » n° 370 Janvier 2016 

Ils souffleront 77 bougies à eux 3 :

SAMEDI 28 JANVIER 2017 à 10 H 30

Groupe « Reviens ça marche » – IFSI – Hôpital Saint Louis – La Rochelle